Main Menu
Page Menu

Report Cover

Aujourd’hui, nous avons publié un rapport intitulé, L’Innovation dans l’industrie manufacturière : propulser le plus important secteur canadien à travers des technologies perturbatrices.

Dans le rapport, nous soutenons que la meilleure façon pour les entreprises canadiennes d’être concurrentiels et de gagner dans le monde de l’industrie manufacturière moderne est d’investir dans l’innovation. Ceci, cependant, peut être un défi car le classement en matière d’innovation du Canada, un élément clé de la compétitivité, est préoccupant. Selon le classement du Forum économique mondial, le Canada se situe au 22e rang mondial en capacité d’innovation.

Pour savoir pourquoi le Canada est en baisse dans les classements de l’innovation, nous avons consulté nos membres dans le secteur manufacturier, le plus grand secteur de l’économie canadienne, pour découvrir les obstacles qui posent des difficultés aux fabricants dans leurs efforts pour développer la technologie et l’innovation au Canada. Notre rapport résume ces obstacles et présente des recommandations pour les surmonter.

Les obstacles à l’innovation :

  • Les défis de l’adoption des technologies perturbatrices
  • Le cadre politique
  • Les coûts de production
  • L’accès aux marchés
  • L’accès au capital
  • L’accès aux compétences
  • La compétition de juridictions pour la capacité mondiale limite l’investissement dans la chaîne d’approvisionnement locale

 

Pour surmonter ces obstacles, trois recommandations générales se sont dégagées de nos discussions :

1. Les fabricants pourraient utiliser de meilleures pratiques pour surmonter les obstacles qui entravent actuellement une adoption plus étendue et plus rapide des technologies perturbatrices susceptibles d’accroître leur compétitivité et, possiblement, de leur ouvrir de nouveaux marchés. Certaines de ces meilleures pratiques comprennent :

  1. Collaborer pour compétitionner ;
  2. Faire de l’innovation un intrant et non un sous-produit ;
  3. Ne pas confondre innovation et inventionDévelopper davantage de connexions avec les sources de formation et d’apprentissage ;
  4. Développer de la vitesse ;
  5. Apprendre à échouer rapidement et à faible coût ;
  6. Trouver un équilibre en matière de cadre politique.

2. Le cadre politique du Canada sur l’innovation doit faire un meilleur travail en reconnaissant l’importance de l’investissement des entreprises en R et D et en le soutenant, par exemple, par l’adoption d’une méthode de financement par « boîte d’innovation », qui offrirait des avantages fiscaux et encouragerait l’activité de propriété intellectuelle locale.

3. Un cadre politique qui encourage la collaboration, qui tient compte des cycles de vie des produits dans les différentes industries, qui reconnaît que la procédure des mesures incitatives à l’innovation ne peut être générique pour toutes les industries et qui s’engage résolument à favoriser la recherche technologique de pointe est essentiel pour améliorer le bilan du Canada en innovation.

Consultez le rapport.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Scott Smith, directeur principal, Propriété intellectuelle et politique d’innovation.

Post a comment