Main Menu
Page Menu

Stages de formation

L’accès à une main-d’œuvre puissante et qualifiée est essentiel pour créer des entreprises plus fortes et bâtir un Canada plus compétitif. La question est donc la suivante : comment rendre notre main-d’œuvre plus puissante ?

Dans sa plateforme électorale, Pour un Canada gagnant, la Chambre de commerce du Canada propose cinq solutions :

  • investir pour augmenter et améliorer l’information disponible sur le marché du travail;
  • s’assurer que les changements réglementaires en immigration cessent de limiter l’accès des employeurs au talent international;
  • adresser les problèmes de traitements de dossiers et les composantes rigides du programme des travailleurs étrangers temporaires;
  • inciter les employeurs à offrir davantage de stages coopératifs et de stages d’emplois;
  • etcréer des incitatifs financiers afin que les employeurs retiennent leurs employés pendant la complétion de leur apprentissage.

 

C’est le message que nous avons voulu livrer aux partis politiques fédéraux. Ce matin, nous avons organisé une conférence de presse en partenariat avec les Chambres de commerce de l’Alberta et la Chambre de commerce d’Edmonton au Northern Alberta Institute of Technology à Edmonton.

Nous publions aussi un nouveau rapport aujourd’hui. Systèmes fragmentés : réussir l’arrimage des divers acteurs pour relever le défi des compétences au Canada vise à identifier les barrières qui se dressent entre les employeurs et les systèmes d’éducation, répertorier les efforts entrepris pour améliorer cette situation et fournir des recommandations au gouvernement.

Un système où les besoins des employeurs sont bien en lien avec la formation et l’éducation disponible assurera au Canada une main-d’œuvre plus compétente et surtout compétitive.

Nous attendons maintenant de voir ce que les partis politiques ont à dire.