Main Menu
Page Menu

Du 12 au 14 octobre, nous avons rassemblé un groupe de 14 leaders québécois pour une tournée du secteur de l’énergie en Alberta. Notre objectif était d’alimenter le débat national sur l’énergie en donnant à des Québécois influents la possibilité d’en apprendre plus sur l’industrie. Nous avons établi un partenariat avec Suncor, ConocoPhillips, Seven Generation et TransCanada pour faire la tournée de leurs installations à Fort McMurray, Grande Prairie et Calgary. Le soutien de l’ACPE, ACPP, Enbridge et Tenaris ont aussi joue un rôle pour organiser cette initiative. La tournée fait partie de notre initiative continue Champions des ressources, qui profite de notre réseau à travers le pays afin de développer l’infrastructure essentielle pour diversifier les marches canadiens des ressources naturelles et de l’énergie.

« Du steak pour déjeuner? Nous sommes vraiment en Alberta! »
- Un délégué durant la tournée des leaders du Québec

Les participants à la tournée des leaders du Québec de la Chambre de commerce du Canada ont eu quelques surprises lors de la première journée de mission, et le steak du buffet déjeuner de l’hôtel n’était que la plus petite.  

La tournée a débuté par une courte visite de Fort McMurray qui a permis aux délégués de voir la destruction causée par les feux de forêt en mai dernier. C’est là qu’ils ont eu leur première surprise en voyant la rapidité avec laquelle la communauté a rebondi et l’efficacité des efforts de reconstruction. Les participants ont été étonnés de constater que certains secteurs de la ville avaient été rasés, puisqu’aucun signe de la catastrophe était apparent, sauf  quelques arbres noircis, et les bâtiments surgissaient à un rythme impressionnant.  

Après avoir traversé la ville, nous sommes arrivés au site de Suncor Oil Sands, où les délégués ont eu une nouvelle surprise : l’ampleur du site impressionnant. Cette impression a été renforcée par une ballade dans la zone d’entretien des poids lourds, des camions qui peuvent transporter 300-400 tonnes de sables bitumeux en même temps.  

L’exposé extrêmement détaillé donné par Michael Southern, Jenelle Hiney et d’autres membres de l’équipe Suncor a dépeint un portrait particulièrement éclairé du processus de production de sables bitumeux dans la mine à ciel ouvert. Des visites au centre de contrôle et à un point de vue de l’entrée de la mine ont aidé à compléter cette image.

Le dernier arrêt de la tournée Suncor fut le plus impressionnant: l’observatoire Wapisiw. Ancien site d’un bassin de rejets ayant reçu des sous-produits de la technique de production des sables bitumeux, Wapisiw est maintenant le résultat d’un des projets de récupération les plus réussis dans le monde. En drainant et en asséchant le bassin, puis en le recouvrant d’une couche de mort-terrain et de fondrières, et finalement en y plantant soigneusement 600,000 arbres et arbustes , Suncor a été en mesure de changer ce bassin de rejets en un tout nouvel écosystème. Le projet a été tellement populaire qu’il a contribué à encourager la croissance d’espèces menacées de crapauds.  

À partir de là, nous avons poursuivi la tournée vers le site de ConocoPhillips. Cette technique  utilise la vapeur pour effectuer une première séparation du pétrole et du sable dans le sol, permettant au bitume d’être remonté plus facilement à la surface. Le bitume est ensuite dilué dans le pétrole non raffiné et envoyé vers les raffineries et les clients grâce à un imposant réseau de pipelines.  

L’accent mis par ConocoPhillips sur la sécurité et la responsabilité environnementale est impressionnant, deux des valeurs principales de l’entreprise. L’entreprise soutient aussi cet engagement avec une technologie de pointe, à partir d’un centre de contrôle de haute technologie au milieu de ses installations.  

La délégation a fait la tournée des installations accompagnée d’un directeur des opérations de Montréal qui arrive par avion pour son horaire de travail de deux semaines consécutives, avant de retourner à la maison. En dernier, la délégation a été invitée à visiter les résidences utilisées par les employés de ConocoPhillips lorsqu’ils sont sur le site, un hôtel de 3 400 chambres!  

Une fois que nos délégués ont obtenu des réponses à toutes leurs questions, nous sommes repartis vers l’aéroport. Nous avions hâte de faire deux choses : déguster un souper de steak classique de l’Alberta et prendre l’avion qui nous amènera à Grande Prairie pour la suite de notre mission.

Post a comment