Main Menu
Page Menu

Avec plus de 58 000 anciens combattants de moins de 60 ans, le Canada dispose d’un vaste bassin de personnes hautement qualifiées qui cherchent à intégrer la population active. Les anciens combattants ont souvent de la difficulté à trouver un emploi intéressant dans le secteur privé, au-delà des postes moins bien rémunérés au niveau d’entrée. Les employeurs peuvent, et devraient, en faire plus pour s’attaquer aux obstacles auxquels ces personnes font face lorsqu’elles quittent les Forces armées canadiennes. Non seulement ils veulent un travail plus significatif, mais ils le méritent. Les anciens combattants sont hautement qualifiés, instruits, aptes à la formation, travaillent bien sous pression, sont responsables et loyaux, des qualités qui sont inestimables chez un employé.

Notre membre, VIA Rail, est un bel exemple de la façon d’intégrer efficacement les anciens combattants à leur effectif. Au cours des cinq dernières années, ils ont augmenté le nombre d’embauches provenant des Forces armées canadiennes. Ils ont également créé un réseau informel de leurs employés anciens combattants pour que VIA Rail puisse mieux comprendre leurs besoins en matière d’intégration, mais aussi pour les aider à recruter de nouveaux employés. De plus, ils ont mis en place une politique sur les congés pour service militaire des réservistes afin de permettre à leurs employés de prendre un congé autorisé sans nuire à leur carrière.

Voici quelques façons dont leur organisation a contribué à mieux intégrer les anciens combattants au marché du travail :

  • Ajout de questions concernant les militaires dans leur questionnaire d’autodéclaration au cours du processus d’embauche
  • Mentionner dans toutes leurs communications les initiatives qui contribuent à leur qualité d’employeur qui « appuie les militaires ».
  • Recentrer leurs efforts sur le soutien et la présence auprès des groupes d’emploi dédiés aux militaires

La croissance inclusive est possible uniquement lorsque l’on veille à ce que des personnes de tous les secteurs économiques, de toutes les régions et de tous les milieux puissent faire partie de notre main-d’œuvre et bénéficier de la croissance économique du Canada. Pour en savoir plus sur la façon dont nous créons un milieu de travail plus inclusif à la Chambre de commerce du Canada, cliquez ici.