Main Menu
Page Menu

Ottawa, le 11 février 2014 – Dans son budget d’aujourd’hui, le gouvernement fédéral présente la suite de son plan de croissance économique, qui fait mise sur les avantages économiques et fiscaux du Canada. Les mesures annoncées soutiendront la prospérité et la compétitivité des entreprises canadiennes.

« Nous avons pressé le gouvernement à se concentrer sur la position que le Canada doit atteindre au cours des cinq à dix prochaines années, même s’il doit prendre des décisions difficiles. Le gouvernement a adopté certains éléments de notre plan en 10 points pour rétablir la compétitivité du Canada, ce qui permettra de renforcer l’emploi et l’économie », a déclaré Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada.

La Chambre salue particulièrement les sommes d’argent qui seront consacrées aux grands projets d’infrastructures : « Personne n’est là pour couper le ruban lorsqu’on installe un nouveau tuyau d’égout. Ce n’est tout simplement pas un moment important, a souligné Perrin Beatty. Mais les milliers de Canadiens pris dans la congestion routière ou les retards à l’entrée d’un pont nous en disent long sur ce que les investissements dans les infrastructures signifient pour la qualité de vie et la productivité. »

Il existe un lien étroit incontestable entre les investissements dans les infrastructures publiques de base que sont les routes, les transports et les services publics, et la productivité de tous les secteurs de l’économie canadienne. Les conséquences du sous-investissement sont tout aussi manifestes.

« Le succès et la compétitivité des entreprises canadiennes dépendent de la modernité et de l’efficacité des infrastructures », a ajouté M. Beatty.

Les mesures visant à aider les jeunes travailleurs dans les secteurs subissant une pénurie de main-d’œuvre constituent également un pas dans la bonne direction. La Chambre a fait des compétences sa principale priorité des trois dernières années et continuera à travailler étroitement avec le gouvernement et la communauté des affaires dans son ensemble. Nous saluons par le fait même l’initiative en matière d’éducation pour les premières nations annoncées plus tôt.

La Chambre prône l’important rôle que peuvent jouer les collectivités éloignées dans notre économie. La communauté des affaires voit d’un bon œil l’argent consacré à l’accroissement de l’accès Internet des Canadiens et des Canadiennes.

« Enfin, le gouvernement a répondu à la demande de la Chambre de commerce du Canada en établissant un plan visant à équilibrer le budget à moyen terme, a conclu M. Beatty. Nous garantissons la souplesse fiscale qui est cruciale pour notre compétitivité à long terme, et il est encourageant que le gouvernement continue de se concentrer sur le renforcement de l’économie et la création d’emplois. Voilà ce dont les entreprises de tout le pays ont actuellement besoin. »

Finalement, nous encourageons le gouvernement à continuer de laisser le libre marché déterminer les prix et les services pour les Canadiens. Les interventions gouvernementales non nécessaires ont souvent des conséquences néfastes et fâcheuses.

Association de gens d’affaires la plus importante et influente du Canada, la Chambre de commerce du Canada assure la liaison entre les entreprises et le gouvernement fédéral. Elle contribue à l’élaboration de politiques publiques et au processus décisionnel au profit des entreprises, des collectivités et des familles du Canada et peut compter sur un réseau de plus de 450 chambres de commerce représentant 200 000 entreprises de toutes tailles, actives dans tous les secteurs d’activité dans chaque région du pays. Suivez nous sur Twitter @CdnChamberofCom.