Main Menu
Page Menu

Ottawa, 14 juin 2016— La Chambre de commerce du Canada salue les conclusions d’un nouveau rapport publié par le Comité sénatorial des banques et du commerce, qui révèle que les obstacles internes représentent une perte de revenus potentiels de 50 à 130 milliards de dollars pour l’économie canadienne, annuellement. Le document Des murs à démolir : Démantèlement des barrières au commerce intérieur au Canada fait écho à celui de la Chambre de commerce du Canada, Les 10 principaux obstacles à la compétitivité.

« Avec les nouveaux accords commerciaux, il pourrait être bientôt plus facile pour les entreprises canadiennes de vendre en France ou en Corée que de faire du commerce entre le Manitoba et l’Ontario. Le Canada doit déjà concurrencer avec d’autres joueurs sur la scène internationale. Nous n’avons pas besoin de nous faire concurrence entre nous également. Les obstacles internes nous retiennent et coûtent à notre économie des sommes d’argent incroyables », déclare l’honorable Perrin Beatty, PDG de la Chambre de commerce du Canada. « Nous ajoutons notre voix à celle du Comité sénatorial pour demander des changements immédiats, en commençant par la collaboration dans le transport de nos ressources sur les marchés, y compris la normalisation des règles de camionnage à travers le pays », ajoute-t-il.  

La Chambre de commerce soutient particulièrement l’une des recommandations du rapport qui demande la création d’un « corridor national » qui permettrait le transport des biens et services d’un océan à l’autre par les pipelines, les chemins de fer, les câbles de fibre optique, les lignes de transmission et tout autre moyen approprié. La Chambre de commerce du Canada a hâte de continuer à travailler avec le Sénat pour mettre en œuvre cette recommandation, mais également les autres qui y sont présentées.  

« Je suis très fier de ce rapport. Les Canadiens devrait être en mesure de vivre, de pratiquer leur profession ou leur métier, de se procurer des biens et services sans pénalité, et ce, partout dans ce vaste pays. La Chambre de commerce du Canada fait un excellent travail pour éliminer les obstacles au commerce et nous avons hâte de voir un Canada où les biens et services circuleront librement à travers les frontières », a déclaré le sénateur David Tkachuk, président du Comité sénatorial des banques et du commerce.  

« Ceci est un problème d’une importance capitale pour nos membres. Nous félicitons le sénateur Tkachuk et le Comité sénatorial des banques et du commerce pour leur travail significatif », a déclaré M. Beatty.

À lire : Des murs à démolir : Démantèlement des barrières au commerce intérieur au Canada

À lire : Les 10 principaux obstacles à la compétitivité.

 

Association de gens d’affaires la plus importante et influente du Canada, la Chambre de commerce du Canada assure la liaison entre les entreprises et le gouvernement fédéral. Elle contribue à l’élaboration de politiques publiques et au processus décisionnel au profit des entreprises, des collectivités et des familles du Canada et peut compter sur un réseau de plus de 450 chambres de commerce représentant 200 000 entreprises de toutes tailles, actives dans tous les secteurs d’activité dans chaque région du pays. Suivez nous sur Twitter @CdnChamberofCom.

– 30– 

Renseignements:

Guillaum W. Dubreuil
Directeur, Affaires publiques et relations auprès des médias
La Chambre de commerce du Canada
613.797.1860
gdubreuil@chamber.ca