Main Menu
Page Menu

Ottawa, le 27 février 2018 - Le budget 2018 du gouvernement du Canada présente plusieurs mesures intéressantes, mais n’adresse pas les défis fondamentaux qui affectent l’économie du Canada, dit la Chambre de commerce du Canada.

« Le secteur des affaires canadien demandait au gouvernement du Canada de se pencher sur les défis de base comme l’érosion de la compétitivité de nos entreprises, la nécessité d’attirer plus d’investissement provenant du secteur privé et un plan réaliste de retour à l’équilibre budgétaire. Alors que le budget présente plusieurs mesures positives, notamment concernant le support pour l’entrepreneuriat au féminin, sur l’autodétermination des peuples autochtones et sur le développement des compétences, il n’adresse pas les éléments fondamentaux qui affectent notre économie, » à dit l’hon. Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada. « Le coût de faire des affaires au Canada ne cesse d’augmenter. Sans un secteur privé fort et compétitif, il sera impossible de payer pour toutes les dépenses annoncées aujourd’hui, sauf en envoyant la facture à nos enfants. » 

Récemment, la Chambre de commerce du Canada a recommandé plusieurs mesures qui contribueraient à faire du Canada un pays plus concurrentiel et plus attrayant pour les entreprises dans le document intitulé 10 façons de bâtir un Canada gagnant. Parmi celles-ci se trouve une recommandation pour faire du Canada un pôle d’attraction pour l’investissement commercial en procédant à une refonte complète de notre système fiscal désuet.

« Les États-Unis sont en train d’aller de l’avant avec la plus importante restructuration de leur système fiscal et réglementaire. Pendant ce temps, les différents paliers de gouvernement du Canada s’en vont dans la direction inverse en augmentant les coûts et en ajoutant des barrières réglementaires. Nous avons désormais besoin que le gouvernement fédéral donne le ton en agissant pour réduire l’écart en compétitivité du Canada et enrayer la fuite des capitaux. »

La Chambre accueille cependant le fait que le gouvernement présente plus de clarté dans les mesures visant à taxer les entreprises privées, démontrant de l’écoute face à la position de la Chambre de commerce du Canada et son réseau.

« C’est bien que le gouvernement introduise des mesures plus ciblées que celles présentées l’été dernier, mais il reste beaucoup de travail à effectuer, » a dit M. Beatty.

« Les dossiers comme les nouvelles mesures sur le revenu passif ou la taxation des biens intangibles sont des symptômes d’un système fiscal défectueux, qui décourage l’investissement et la croissance. Il est plus important que jamais de faire une révision complète et indépendante du système fiscal canadien, » a-t-il ajouté. 

La Chambre de commerce du Canada est déçue de l’absence d’un plan concret de retour à l’équilibre budgétaire, surtout lorsqu’on considère que les prévisions économiques présentées dans le budget sont excessivement positives. 

« En ajoutant 18 milliards $ supplémentaires à la dette du pays en 2018, le gouvernement semble croire que nous pouvons dépenser pour retourner à la prospérité. Si Ottawa continue de nous endetter quand l’économie se porte bien, nous ne pouvons que nous imaginer ce dont nos finances publiques auront l’air lorsque nous serons en situation économique difficile, » a dit M. Beatty.

--
 
À propos de la Chambre de commerce du Canada
 
Association de gens d’affaires la plus importante et influente du Canada, la Chambre de commerce du Canada assure la liaison entre les entreprises et le gouvernement fédéral. Elle contribue à l’élaboration de politiques publiques et au processus décisionnel au profit des entreprises, des collectivités et des familles du Canada et peut compter sur un réseau de plus de 450 chambres de commerce représentant 200 000 entreprises de toutes tailles, actives dans tous les secteurs d’activité dans chaque région du pays. Suivez-nous sur Twitter @CdnChamberofCom.

– 30 – 

Renseignements :
Guillaum Dubreuil
Directeur principal, Affaires publiques et relations avec les médias
La Chambre de commerce du Canada
Tél. :613.797.1860
gdubreuil@chamber.ca