Main Menu
Page Menu

Lettre ouverte envoyée aux chefs de parti par 200 000 entreprises

Mesdames et messieurs les chefs de parti,

Si le secteur privé ne fleurit pas, la croissance économique du Canada souffre, notre prospérité diminue et nos gouvernements n’ont plus les moyens de construire autant de routes, d’hôpitaux ou d’écoles, ni de fournir autant de services sociaux. Pour que le Canada prospère, il faut que nos entreprises prospèrent aussi.

Aujourd’hui, les entreprises canadiennes sont confrontées à des obstacles qui ne se dressent pas devant leurs concurrentes.

Nous les appelons les sept fardeaux du monde des affaires : la surréglementation, la complexité et la péremption du régime fiscal, la difficulté à trouver ainsi qu’à fidéliser des travailleurs qualifiés, la nécessité d’améliorer les infrastructures technologiques, le manque de programmes d’aide aux PME, l’insuffisance des outils de commerce et enfin les modifications proposées susceptibles de miner le régime d’assurance-médicaments.

Bien gérés, tous ces problèmes pourraient tourner à l’avantage des entreprises canadiennes. Mais aujourd’hui, ce n’est pas le cas, du moins quand nous nous comparons aux pays avec lesquels nous sommes en concurrence.

Porte-parole de plus de 450 chambres de commerce, représentant plus de 200 000 entreprises de toutes les tailles, de tous les secteurs de l’économie, de toutes les régions du pays, la Chambre de commerce du Canada voit les obstacles auxquels les entreprises de notre pays sont confrontées tous les jours.

C’est pourquoi nous mettons au défi tous les chefs et leur parti d’intégrer notre plateforme électorale Votezpourlaprosperiteca.ca, laquelle présente sept priorités clés (ainsi que 45 recommandations détaillées pour faire le travail) :

  1. Un système de réglementation qui fonctionne pour tout le monde, y compris les entreprises
  2. Un régime fiscal équitable, efficace et modern
  3. L’ouverture de nouveaux marchés à l’étranger et l’élimination des obstacles au pays
  4. Un soutien aux petites et moyennes entreprises canadiennes afin qu’elles puissent faire croître leurs affaires, puis prospérer ici et à l’étranger
  5. L’exploitation des possibilités de l’ère numérique et l’établissement du Canada comme pays le plus branché du monde
  6. Un soutien visant à faire croître un effectif ayant les compétences, l’éducation et la formation nécessaires pour prospérer au 21e siècle
  7. Une démarche abordable visant à combler les lacunes du régime d’assurance-médicaments sans changer la donne des régimes d’employeur d’aujourd’hui


Cette plateforme a été mise en place en partenariat avec les chambres de commerce des provinces et des territoires ; elle fait état des principales préoccupations des créateurs d’emplois d’un bout à l’autre du pays. Pour voir tous les détails, veuillez aller à Votezpourlaprosperiteca.ca.

Les enjeux des entreprises canadiennes et des millions de familles qui dépendent d’elles n’ont jamais été aussi élevés. D’ici le jour d’élection, les chambres de commerce des régions organiseront des rencontres visant à donner aux candidats l’occasion d’expliquer leur démarche au regard de ces enjeux, puis nous échangerons des points de vue sur les réponses des partis avec nos membres.

Malgré toutes nos difficultés, nous, les Canadiens et les Canadiennes, demeurons les plus chanceux du monde. Tout ce dont nous avons besoin, c’est la vision et la détermination nécessaires pour façonner un avenir meilleur pour nous-mêmes et nos familles.

Veuillez accepter mes plus cordiales salutations.

 

Perrin Beatty, C.P., O.C.

Président et chef de la direction

Chambre de commerce du Canada