Main Menu
Page Menu

OTTAWA - 5 septembre 2019 - Un nouveau rapport montre que les entreprises autochtones et non autochtones ainsi que les dirigeants communautaires de Fredericton s’entendent pour affirmer qu’une réconciliation réelle se produit entre les entreprises et les peuples autochtones.

Le 25 juin 2019, la Chambre de commerce du Canada a discuté avec les entreprises autochtones et non autochtones ainsi qu’avec les dirigeants communautaires et d’entreprise de Fredericton afin de connaître leur avis sur la réconciliation, ce que cette dernière représentait pour eux, pour leurs collectivités et leurs entreprises.

Leurs visions sont détaillées dans le document Leçon de réconciliation : Ce que nous avons appris à Fredericton — la dernière des trois tables rondes organisées dans l’Ouest et le Centre du Canada ainsi que dans le Canada atlantique.

« Nous avons appris à Fredericton que la dynamique des relations entre les peuples autochtones et les entreprises est en évolution. La perception de longue date des relations entre les peuples autochtones et les entreprises voulant que les entreprises non autochtones soient les employeurs des peuples autochtones est, à juste titre, pratiquement chose du passé. Un changement draconien est en cours concernant la place actuelle et potentielle des peuples autochtones dans notre société et notre économie », mentionne Susanna Cluff-Clyburne, directrice principale, Affaires parlementaires et responsable du comité sur la politique autochtone.

« Les peuples autochtones apportent chaque année des milliards de dollars à notre économie et créent de nouvelles entreprises cinq fois plus rapidement que les peuples non autochtones. Sachant que les peuples autochtones représentent la population la plus jeune et dont la croissance démographique est la plus rapide au Canada, il est impératif qu’ils aient les mêmes chances de participer à notre économie que tous les autres. C’est l’unique façon pour nous d’être concurrentiels à l’échelle mondiale », de conclure Susanna Cluff-Clyburne.

Les leçons pour le gouvernement décrites dans le rapport comprennent les recommandations suivantes :

  • Reconnaître que les peuples et les entreprises autochtones ont la capacité de créer des programmes sociaux, économiques et politiques.
  • Informer les Canadiens de l’importance économique et sociale des peuples autochtones.
  • Éliminer les obstacles aux relations productives entre les peuples autochtones et les entreprises sans en créer de nouveaux.
  • Reconnaître qu’il n’y a qu’une seule économie et intégrer les collectivités et les gouvernements autochtones dans la création de régimes de réglementation pour générer de nouvelles possibilités de développement économique.
  • Faire venir les entreprises à la table de réconciliation. Il n’existe qu’une seule économie et les interactions quotidiennes entre les peuples autochtones et les entreprises peuvent constituer des sources d’apprentissage pour le gouvernement.
  • Reconnaître que la réconciliation peut prendre plusieurs voies et que le cheminement vers sa réalisation peut apporter autant d’avantages que l’atteinte de cet objectif.
  • Communiquer avec les peuples autochtones et collaborer plus souvent avec eux, et non seulement par obligation.

Cliquez ici afin de télécharger le rapport complet. Les deux premiers volets des séries « Leçons de réconciliation » ont été présentés plus tôt cet été et se sont déroulés à Saskatoon et à Thunder Bay.

Pour consulter des cas types illustrant comment les entreprises canadiennes prennent leurs responsabilités concernant la réconciliation, visionnez les vidéos de la Société de gestion des déchets nucléaires à propos de la réconciliation et des conversations inspirantes (en anglais seulement) ou celle de Nutrien à propos de leur Partenariat avec le Conseil tribal de Saskatoon (en anglais seulement).

 

-30-

 

Le porte-parole des entreprises canadiennes

La Chambre de commerce du Canada est l’association professionnelle la plus importante et la plus représentative du pays. Elle parle d’une seule voix pour le compte de près d’un quart de million d’entreprises. Le rôle de la Chambre de commerce est de soutenir les entreprises canadiennes de toutes les tailles, de tous les secteurs et de toutes les régions pour faire croître leurs activités. Nous y parvenons en les aidant à tisser des liens entre elles, à créer de nouvelles possibilités et à fournir des services commerciaux essentiels, ainsi qu’en influant sur les politiques gouvernementales en leur nom. Pour en savoir plus, retrouvez-nous à Chamber.ca ou suivez-nous à @CdnChamberofCom.

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Alita Fabiano
Agente de communication et de marketing
Chambre de commerce du Canada
613.238.4000 (2255) | afabiano@chamber.ca