Main Menu
Page Menu

OTTAWA, ON – 14 novembre 2019 – La Chambre de commerce du Canada diffuse la déclaration suivante aujourd’hui au sujet de la publication de l’Indice de leadership provincial du commerce intérieur de l’Institut économique de Montréal et la Foundation constitutionnelle du Canada.

« La Chambre de commerce du Canada applaudit les efforts du nouveau rapport de l’Institut économique de Montréal, l’Indice de leadership du commerce intérieur, qui analyse les leaders et les retardataires au Canada face à l’un des plus important défi économique : ses obstacles énormes au commerce intérieur.

 Dans la Feuille de route pour la prospérité de la Chambre de commerce du Canada, l’élimination des obstacles au commerce intérieur est considérée comme une mission essentielle pour plus de 450 chambres de commerce et chambres de commerce locales au Canada.

La triste vérité est que, dans bien des cas, les entreprises canadiennes peuvent commercer plus facilement avec d’autres pays qu’elles ne le peuvent entre provinces. Le coût pour les Canadiens est énorme, entre 50 et 130 milliards de dollars par année. En éliminant ces obstacles, nous ajouterions de 3 à 7 pour cent à la croissance de notre PIB. 

Pour mettre ce chiffre en perspective, notre économie nationale connaîtrait une croissance combinée équivalente à celles du Manitoba, du Nouveau-Brunswick, de Terre-Neuve-et-Labrador et de l’Île-du-Prince-Édouard. 

 L’Indice de leadership du commerce intérieur met l’accent sur l’outil le plus important pour éliminer les obstacles au commerce intérieur : le leadership politique.  Au cours des derniers mois, les gouvernements de l’Alberta et du Manitoba ont fait preuve de leadership en supprimant unilatéralement bon nombre des exceptions prévues par l’Accord de libre-échange canadien (ALEC).

Nous félicitons les premiers ministres Kenney et Pallister d’avoir participé à la solution à cet important problème pour notre économie. Aujourd’hui, la Chambre de commerce du Canada demande aux autres premiers ministres d’emboîter le pas et de commencer à supprimer leurs exceptions en vertu de l’ALEC. »

-30-

Le porte-parole des entreprises canadiennes

La Chambre de commerce du Canada est l’association professionnelle la plus importante et la plus représentative du Canada. Elle parle d’une seule voix pour le compte de près d’un quart de million d’entreprises. Le rôle de la Chambre de commerce est d’aider les entreprises canadiennes de toutes les tailles, de tous les secteurs et de toutes les régions à faire croître leurs affaires. Nous y parvenons en les aidant à tisser des liens entre elles, à créer de nouvelles possibilités et à fournir des services commerciaux essentiels, ainsi qu’en influant sur les politiques gouvernementales en leur nom. Pour en savoir plus, visitez Chamber.ca ou suivez @CdnChamberofCom sur les médias sociaux.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Phil Taylor
Directeur principal, Communications stratégiques et affaires publiques
ptaylor@chamber.ca (méthode préférée et plus rapide)
613 238-4000 (2231)