Main Menu
Page Menu

(OTTAWA) – 1er avril 2020 – La Chambre de commerce du Canada a publié la déclaration suivante concernant les détails supplémentaires annoncés aujourd’hui au sujet du programme de subvention salariale d’urgence du gouvernement fédéral :

« Nous sommes heureux que le gouvernement fédéral travaille très dur pour développer et mettre en place des mesures financières pour aider les entreprises et les Canadiens à surmonter l’impact de la COVID-19.

Le programme de subvention salariale d’urgence est un outil important pour aider à maintenir notre économie à flot pendant cette crise, et son efficacité dépend de son exécution qui reflète les réalités et les échéanciers de son public cible : les entreprises en difficulté.

Il sera essentiel de maintenir les Canadiens en contact avec leurs employeurs pour que notre économie puisse rapidement se remettre en marche après la crise. Nous ne pouvons pas surestimer l’importance de maintenir une main-d’œuvre qualifiée qui peut remettre une entreprise sur pied et la faire fonctionner à tout moment.

Beaucoup d’entreprises qui ne sont pas des services essentiels fonctionnent avec un personnel réduit ou ont complètement fermé depuis près de trois semaines. Aujourd’hui, on leur demande d’attendre 6 semaines supplémentaires avant que les fonds ne soient disponibles. Nous savons que de nombreuses petites entreprises n’ont pas suffisamment de liquidités pour patienter encore 6 semaines.  Les personnes touchées vont probablement désormais se tourner davantage vers la prestation canadienne d’urgence (PCU).

Nous devons de toute urgence mettre ces fonds entre les mains des employeurs. Chaque jour où nous retarderons l’arrivée de ces fonds entraînera la fermeture d’un plus grand nombre d’entreprises et la mise au chômage d’un plus grand nombre de Canadiens.

De nombreuses entreprises qui ont besoin d’aide ne seront pas non plus couvertes par les détails annoncés aujourd’hui. Il s’agit notamment des entreprises dont les marges bénéficiaires sont faibles et qui subissent une baisse de revenus de moins de 30 %, ainsi que des entreprises de services qui facturent, mais ne savent pas quand ni si ces factures seront payées.

Il y aura également de nombreuses entreprises dont les réalités opérationnelles ne permettent pas de comparer les revenus d’un mois à l’autre. Nous sommes prêts à travailler en étroite collaboration avec le gouvernement dans les jours à venir pour faire en sorte que ces entreprises aient accès à cette importante mesure.

La subvention salariale d’urgence protégera certainement d’innombrables emplois au Canada et, si elle est bien exécutée, elle permettra d’éviter de nombreuses autres pertes d’emploi. Nous nous ferons un plaisir de continuer à représenter les entreprises canadiennes auprès du gouvernement afin de nous assurer que l’aide dont elles ont besoin est suffisante pour traverser et sortir de cette crise dans les meilleures conditions possible. »

- 30 -

À propos de la Chambre de commerce du Canada — Parce que les affaires sont importantes
La Chambre de commerce du Canada contribue au développement des entreprises qui soutiennent les familles et les communautés canadiennes et qui sont le moteur de notre l’économie nationale. Nous y parvenons en influençant la politique gouvernementale et en mettant les entreprises en contact avec les services essentiels et un puissant réseau de chambres, d’entreprises, de décideurs et d’homologues locaux dans tout le pays. Nous représentons les intérêts des entreprises de tous les secteurs de l’économie, à tous les niveaux de gouvernement et à l’échelle internationale. Nous apportons un soutien sans faille aux entreprises et au rôle vital qu’elles jouent dans l’édification et le maintien de notre grand pays.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Phil Taylor à ptaylor@chamber.ca.