Main Menu
Page Menu

Ottawa, le 8 juin 2018 - La Chambre de commerce du Canada se réjouit de l'accent mis sur les questions commerciales et le support exprimé pour le libre-échange dans le communiqué du G7, mais elle est grandement déçue par la décision du président américain Donald Trump de refuser d’y accorder son soutien.

Le communiqué, qui a été publié à la conclusion du Sommet des dirigeants du G7, a fait écho à plusieurs des recommandations du Sommet d’affaires B7, tenu en avril.

« Le communiqué d'aujourd'hui réaffirme que la plupart des membres du G7 sont disposés à collaborer sur des mesures qui profiteront à tous les pays. Il existe un lien fort et direct entre la croissance économique et la prospérité pour les populations de nos pays, et c'est pourquoi nous sommes heureux de voir les dirigeants du G7 soutenir les priorités du secteur des affaires, comme la croissance inclusive », a déclaré l'hon. Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada. « Les recommandations formulées à la suite du Sommet d’affaires B7 en avril étaient fondées sur notre conviction que la croissance générée par un commerce plus libre constitue le meilleur moyen de lutter contre la pauvreté, de créer une classe moyenne plus prospère et d'améliorer le niveau de vie de tous. »

La croissance économique du Canada repose sur le commerce ouvert, en commençant par un renouvellement de l’ALENA. Bien que la Chambre de commerce du Canada se réjouisse de l'accent mis par le communiqué du G7 sur le commerce structuré et réglementé, nous devons prendre des mesures concrètes pour réduire les obstacles au commerce, surtout entre le Canada et les États-Unis. L’imposition de tarifs sur les l’importation d’automobiles provenant du Canada endommagerait sérieusement le secteur de l'automobile en Amérique du Nord et signifierait que les États-Unis, jadis le principal promoteur d’enlever des obstacles au commerce, pourraient devenir la plus grande source de barrières au commerce mondial.

« Nous sommes profondément déçus que le président Trump refuse de travailler avec ses collègues du G7 de façon constructive. Ses actions menacent non seulement la prospérité des partenaires commerciaux de l'Amérique, mais elles vont également directement nuire aux intérêts du peuple américain, qui sont les principaux bénéficiaires d'une économie mondiale en pleine croissance. Nous continuerons de travailler pour un commerce libre et ouvert », a déclaré M. Beatty.

--
 

À propos de la Chambre de commerce du Canada Association de gens d’affaires la plus importante et influente du Canada, la Chambre de commerce du Canada assure la liaison entre les entreprises et le gouvernement fédéral. Elle contribue à l’élaboration de politiques publiques et au processus décisionnel au profit des entreprises, des collectivités et des familles du Canada et peut compter sur un réseau de plus de 450 chambres de commerce représentant 200 000 entreprises de toutes tailles, actives dans tous les secteurs d’activité dans chaque région du pays. Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site au www.chamber.caChamber.ca ou nous suivre sur Twitter @CdnChamberofCom.

 

                                                            – 30–

Renseignements :
 

Guillaum Dubreuil Directeur princi
pal, Affaires publiques et relations avec les médias
Chambre de commerce du Canada
Tél. :613.797.1860
gdubreuil@chamber.ca
www.chamber.ca