Main Menu
Page Menu

(OTTAWA) - 8 avril 2020 - Le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada, l’honorable Perrin Beatty, C.P., O.C., a fait la déclaration suivante concernant les changements annoncés aujourd’hui au programme canadien de subvention salariale d’urgence :

« Aujourd’hui, on nous a annoncé cinq modifications importantes au programme de subvention salariale d’urgence qui permettront l’accès au financement pour un plus grand nombre d’entreprises. Ces changements sont positifs et reflètent les commentaires de l’ensemble du monde des affaires.

Toutefois, la mesure déterminante de la réussite pour empêcher les entreprises canadiennes de fermer leurs portes sera l’obtention des fonds en quelques jours, et non plus en quelques semaines.

Le gouvernement a prouvé qu’il peut fournir des fonds rapidement et efficacement grâce au succès du programme de la PCU, mis en œuvre par l’ARC. Les entreprises canadiennes doivent bénéficier du même sentiment d’urgence en matière d’aide financière. Dans plusieurs semaines, il sera tout simplement trop tard.

 Les modifications positives annoncées aujourd’hui sont notamment les suivantes :

 ·        une entreprise pourra désormais comparer ses ventes à celles de mars, avril ou mai de l’année dernière OU de janvier et février 2020. Cela aidera les nouvelles entreprises et les entreprises en croissance qui n’auraient pas pu se qualifier sur la base d’une comparaison avec 2019.

·        une entreprise doit démontrer une réduction de 15 % de ses revenus bruts pour le mois de mars. Une réduction de 30 % sera encore nécessaire pour bénéficier de la subvention en avril ou mai.

·        que les cotisations à l’assurance-emploi (Æ), au Régime de pensions du Canada (RPC), au Régime de rentes du Québec (RRQ) et au Régime québécois d’assurance parentale seront remboursées.

·        que les organismes de bienfaisance enregistrés et les organisations à but non lucratif sont des employeurs admissibles et auront le choix d’inclure ou non le financement public dans leurs revenus à des fins de comparaison. 

·        que les entreprises peuvent commencer à demander des prêts sans intérêt à partir du 9 avril. Les demandes sont disponibles auprès des institutions financières locales.

Nous continuerons à travailler avec le gouvernement à l’élaboration de mesures susceptibles de répondre aux préoccupations urgentes de nos membres et du monde des affaires dans son ensemble. »

À propos de la Chambre de commerce du Canada — Parce que les affaires sont importantes

La Chambre de commerce du Canada contribue au développement des entreprises qui soutiennent nos familles, nos communautés et notre pays. Nous y parvenons en influençant la politique gouvernementale, en fournissant des services commerciaux essentiels et en mettant les entreprises en contact avec de l’information qu’elles peuvent utiliser, avec des possibilités de croissance et avec un réseau de chambres locales, d’entreprises, de décideurs et d’homologues de tout le pays, dans tous les secteurs de l’économie et à tous les niveaux de gouvernement, ainsi qu’au niveau international. Nous apportons un soutien sans faille aux entreprises et au rôle vital qu’elles jouent dans l’édification et le maintien de notre grand pays.

-30-

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Philippe Taylor
ptaylor@chamber.ca (méthode préférée et temps de réponse le plus rapide)